06 juin 2010

Bestiaire Nancéien. N°4

Curiosit_Des montreurs de serpents à Nancy.

Où se trouvent ces personnages de foire ?

montreurs_serpents

Qu'est-ce que ce jeu ? Comment jouer ?

Téléchargez le formulaire pour archiver vos réponses, ici.

Posté par Cornebleue à 12:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 mars 2010

Etymologie : Cerf volant

Curiosit_Le cerf volant quand il ne s'agit pas de l'animal emblématique du roi Charles VI (en voir une représentation) ne s'apparente pas au cerf ... mais au serpent ! Voir la définition par l'académie française.

Mais c'est aussi un coléoptère...

05_dCerf_volant

Crédit photo : Wolfpix

Posté par Cornebleue à 21:32 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
28 février 2010

Le Caducée de Mercure

Droite_violetLe symbole de la paix : deux serpents autour d'un bâton

"Un jour le jeune Mercure parcourait les pentes du mont Cythéron, il rencontra deux serpents qui se combattait âprement ; le dieu, tout aussitôt, jeta entre eux, pour les séparé une verge d’olivier qu’il avait reçu d’Apollon, alors les serpents s’entortillèrent à l’entour et, cessant de se battre, s’immobilisèrent l’un en face de l’autre."

95_Invention_du_caduc_e
Jean-Antoine Marie Idrac. Mercure et les deux serpents. 1879. Musée d'Orsay. Paris.

Le caducée est donc le symbole de Mercure et non celui d'Esculape, le Dieu de la médecine.

Esculape rencontra aussi des serpents : un jour où il se promenait, s'appuyant sur la massue, un serpent s'enroula autour de celle-ci. Esculape l'assoma mais l'animal fut ranimé par une herbe que lui apporta un autre serpent. Ainsi Esculape eut-il l'idée d'utiliser ces herbes pour le soins des malades.

97_Asklepiot
Esculape et le serpent enroulé autour de sa massue. Marbre. Musée du théâtre d'Epidaure.


Lunettes_2Source : Le bestiaire du Christ. Louis Charbonneau-Lassay. Première édition 1941. Chapitre 111 : Les sereptns du caducée. pp. 798-802

Posté par Cornebleue à 11:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 février 2010

Un serpent qui se mord la queue

L'ouroboros

Il s'agit d'un serpent en cercle qui mord l'extrémité de sa queue (du grec oura "la queue" et boros "qui dévore").

Cet animal a servi de symboles depuis l'Antiquité. Il symbolise en effet l'Eternité depuis l'Antiquité égyptienne, de part sa forme circulaire, sans fin ni commencement, tout comme Dieu par la suite. Il fut donc logiquement associé dans la mythologie gréco-romaine à Chronos.

Il fut le symbole également du mouvement car associé à la rotation des planètes. Encore une fois, on retrouve ce serpent en cercle en Égypte, sur la tête de faucon du Dieu Râ et il symbolise alors l'astre du soleil.

Ce serpent ou dragon qui se mord la queue a été fréquemment utilisé par les alchimistes, symbolisant le gardien du temple de La connaissance.

300_Serpiente_alquimica

Source : Wikipédia

Pour savoir si l'ouroboros existe, cliquez ici !

Posté par Cornebleue à 21:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 février 2010

Sur les traces du serpent

Clin_d_oeilUn site dédiée à un projet expérimental qui a donné naissance à une exposition sur le serpent au musée des confluences à Lyon : http://tracesduserpent.ens-lsh.fr/flash/serpent/accueil.html

A consulter pour tout savoir sur ce reptile !

Posté par Cornebleue à 18:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 décembre 2009

L'ennemi du serpent

Droite_violetLe cerf selon les auteurs antiques

Selon les naturalistes et poètes antiques, le cerf est par excellence l’ennemi du serpent. Quand un cerf découvre un serpent, il crache de l’eau dans le trou où se cache le reptile pour l’en faire sortir, ou le pousse dehors par son souffle, et le piétine à mort dès qu'il sort de son trou.

Si un cerf est malade ou vieux, il fait sortir un serpent de son trou et l’avale, il trouve ensuite un point d’eau et en boit une grande quantité pour vaincre le poison et se trouve alors rajeuni ou guéri.

Cette croyance viendrait d’une transposition de cervidés (chevreuil odorant ou cerf musqué) qui, selon Boissier*, en Asie centrale étaient de véritables tueurs de serpents. Repris par les premiers théologiens, cette histoire a été transposée au cerf en général qui est devenu l'emblème du Christ qui piétine le démon sous forme de serpent.

M_dieval_ennemi_des_serpent

Bestiaire de Philippe de Thaon, Provenance Grande Bretagne. vers 1300

Lunettes_2Voir l'Histoire Natruelle de Pline l'Ancien, Livre 8 (aller au Paragraphe L, 8)

* Boissier "les cerfs mangeurs de serpents", in Revue Archéologique, 4e série, Tome IX, 1907, p. 224

Posté par Cornebleue à 00:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 septembre 2009

Serpenteau qui court

Curiosit_Flèche bleueFlecheBleue207

Vous connaissez, cet adorable serpenteau bleu qui zozote et se déplace très rapidement ? Le serpenteau le plus rapide de l'ouest .
Ces aventures en dessins animés n'ont-elles pas égayées votre enfance ?


Et bien, "Flèche bleue", c'est en fait ça : un Blue Racer ... un Coureur bleu, qui mesure entre 120 et 180 cm de long. C'est un serpent constricteur.

Serpent_JonandMichele_BlueRacer
Crédit photographique : Jon and Michele

Oups...

Lunettes_2Quelques informations sur le dessin animé

Posté par Cornebleue à 00:03 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
01 juin 2009

Serpent à plumes

Pour tous ceux qui ne veulent pas croire, qu'avant, il y a longtemps, le_serpent était ailé, voici une petite animation pour montrer comment il a perdu ses plumes originelles !

Posté par Cornebleue à 18:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
26 mai 2009

Serpents, symbole de luxure

LuxureDe mon dernier voyage en Italie, j'ai rapporté "quelques" clichés d'animaux !
Parmi ceux des Bestiaires médiévaux, il en est certains au symbolisme ambivalent comme le lion et le ... serpent. Ce reptile, qui à la fois tue et guérit dans l'épisode de "Moïse et le serpent d'airain", est dans le chapiteau ci-contre associé à la luxure : une femme punie y est représentée avec les seins mordus par deux serpents.

Posté par Cornebleue à 23:04 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,