20 septembre 2011

Pompierre : les ânes du portail

Un magnifique portail roman se trouve à Pompierre. Outre les monstres stylophores qui encadrent le portail à la base, trois ânes se trouvent dans le tympan.

 

72_f_Pompierre__3_

Une ânesse et son ânon dans l'épisode de l'entre du Christ à Jérusalem

72_h_D_tail_Linteau_Pompierre

 

et un âne dans l'épisode de la fuite en Egypte.

72_m_IMG_2054

 

L'âne, animal de transport, s'est vu également paré d'une valeur particulière pusiqu'il est ici le transporteur de personnages particuliers : on le dit "psychopompe" (phsychée = âme; "pompe" = guide), soit le guide des âmes.

 

 

Posté par Cornebleue à 11:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 août 2009

Des chevaux grimés

Droite_violet Les cerfs, des guides pour les âmes des populations de l'Altaï 

Le site de Pazyryk constitue un témoignage archéologique très important pour les civilisations antiques des steppes et des montagnes de l'Altaï (pour localiser la zone, cliquez ici). En effet, le permafrost (sol gelé de manière permanente) a permis de conserver dans ses kourganes (tombes) un grande quantité d'objets qui dans un autre environnement n'auraient pas pu être conservés. Parmi ceux-ci, cet étrange masque pour cheval décoré des bois de cerfs.

Bois_de_cerf_masque_pazyryk

Masque de cheval avec décor de bois de cerfs.
Musée de l'Ermitage Saint Petersbourg. Provenance Pazyryk. IIIe siècle avant J.-C.
Voir la photo et de nombreuses autres de Pazyryk sur le site (en anglais) : Les musées de la route de la soie

Pourquoi mettre dans une tombe un masque destiné à transformer un cheval en cerf ?

-> Les chevaux étaient indispensables pour des populations semi-nomades de l'Altaï. Ils n'étaient donc pas rares. Ceci explique en partie leur présence dans les tombes.
Pour comprendre leur déguisement, il faut se rendre un peu à l'est, en Mongolie., au Ier millénaire avant J.-C. On y trouve en effet une série de pierres dressées recouvertes de motifs gravés récurrents.
En bas, des armes (symbolisant la vie terrestre), en haut un cercle (symbolisant un astre, le ciel) et au milieu des cerfs au bois magnifiquement stylisés s'enroulant dans un mouvement ascendant autour de la pierre. Ce sont eux qui permettent le passage de la vie terrestre à la vie céleste : ce sont donc des animaux psychopompes (guide des âmes) et vénérés à ce titre.

Pierre___cerfs

Illustration extraite du site de Jérôme Magail

On comprend alors pourquoi les chevaux étaient affublés de bois sculptés et placés dans les tombes des populations de l'Altaï.
Lunettes_2Pour plus d'informations : voir le riche site de Jérôme Magail.

Site de l'Unesco : Nouvelle publication sur les tombes gelées des montagnes dorées de l'Altaï

Site du Musée d'anthropologie préhistorique de Monaco : expédition en Mongolie

Article : Tsatsiin Ereg, site majeur du début du Ier millénaire en Mongolie, in Bulletin du musée d'anthropologie préhistorique de Monaco. N° 48. Année 2008. pp 107-120

Posté par Cornebleue à 23:23 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,